N'y a-t-il rien de plus innocent que de manger une gaufre ? Et pourtant… A Bangkok, en Thaïlande, les gaufres fourrées au fromage et à la saucisse font fureur sur le marché. Et si le business prospère, c’est surtout parce que les pâtisseries sont en forme de pénis. Publiée sur Facebook, la vidéo de leur préparation a été vue plus de 19 millions de fois et les touristes de Bangkok se pressent autour du stand de Ketnita Prasertsomboon, créatrice de ces hot-dogs phalliques.

« Des gens m’ont dit que je faisais quelque chose d’obscène »

Si le succès est au rendez-vous, la commerçante essuie pourtant des remarques désobligeantes. « Des gens m’ont dit que je faisais quelque chose d’obscène et de contraire au bouddhisme. Ça m’a stressée mais je ne me suis pas défendue. Je veux juste que les gens voient ça comme un snack », a-t-elle confié à la chaîne Amarin TV.

Le célèbre chef cuistot de Bangkok Yingsak Chonglertjetsadawong a appelé les habitants au boycott des gaufres-pénis. « Après plusieurs années dans l’industrie de la restauration, je n’aurais jamais pensé que je verrais de la nourriture en forme de parties génitales », a-t-il ainsi déclaré sur Facebook. « Est-ce que vous achèteriez ça pour vos parents ? Est-ce que vous donneriez ça en aumône à un moine ? Si une fille de 7 ou 8 ans en mangeait dans la rue, est-ce quelque chose que vous voudriez voir ? Des femmes prennent des photos d’elles en train de manger les gaufres, même des vidéos… C’est indécent et cela donne un mauvais exemple pour la jeunesse. »

La Thaïlande : entre religion et européanisation

Si la question a été rapidement réglée en Malaisie (une municipalité a empêché un jeune homme de vendre ces gaufres phalliques sur le marché), le débat fait toujours rage en Thaïlande, théâtre d’affrontements permanents entre religion bouddhiste et hypersexualisation.

Ainsi, si les lieux de cultes pullulent dans la capitale, ils partagent fréquemment le trottoir avec des clubs de striptease, BJ bar (blow-job bar) et autre ping-pong showroom, lieux dédiés autourisme sexuel occidental qui fait tristement fureur en Thaïlande. Dans ce mélange entre religion et plaisirs, les gaufres-pénis sont sans doute la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Par Marie Lombard - 20minutes.fr - 28 septembre 2017