Dans son récent rapport sur le conflit potentiel dans la péninsule coréenne, le service des investisseurs de Moody's a indiqué que le Vietnam serait le pays le plus exposé dans la région.

Pour chaque baisse de 10% du PIB en Corée du Sud, l'agence estime que le PIB du Vietnam pourrait baisser de 0,7% à 1%.

En particulier, la diminution des afflux d'investissements directs étrangers (IDE) pourrait avoir un effet sur la balance des paiements, les IDE étant essentiels pour garantir la progression de la chaîne de valeur vietnamienne et sa forte croissance.

25% des afflux d'IDE au Vietnam proviennent de Corée du Sud.

Moody's a indiqué que le Vietnam est également considérablement exposé par ses liens avec d'autres pays impliqués dans un possible conflit dans la péninsule coréenne, notamment les Etats-Unis et le Japon.

Agence Xinhua - 9 octobre 2017