La veille du premier jour, lundi 9 octobre, les membres de la Conférence s’étaient, pour la plupart, rendus à Thai Binh (également au Nord Vietnam) où avaient lieu les obsèques de Mgr François-Xavier Nguyên Van Sang, une figure bien connue de l’épiscopat vietnamien. Cet ancien évêque de Thai Binh (1990-2009) et ancien vice-président de la Conférence épiscopale avait été rappelé à Dieu le 5 octobre précédent, à l’âge de 86 ans. Les évêques ont ensuite rejoint le diocèse de Thanh Hoa dans l’après-midi du lundi. La, ils se sont associés aux responsables du clergé, des religieux et du laïcat qui célébraient le 85e anniversaire de la création du diocèse. Un accueil solennel mais chaleureux leur a été réservé par le diocèse provisoirement privé d’évêque, leur ancien pasteur étant devenu archevêque de Huê.

Un hommage rendu à Mgr Nguyên Van Sang, récemment décédé

La véritable ouverture des travaux de cette deuxième assemblée annuelle a eu lieu mardi 10 octobre. Dans un premier temps, l’état des lieux de la Conférence épiscopale a été brossé par Mgr Joseph Nguyên Chi Linh, l’archevêque de Huê, également président de la Conférence, mais aussi l’administrateur apostolique du diocèse de Thanh Hoa, dont il était l’évêque avant sa nomination dans l’ancienne capitale impériale du Vietnam. Mgr Linh a commencé par évoquer le décès récent de Mgr Nguyên Van Sang avant de présenter les nouveaux évêques auxiliaires et coadjuteur récemment nommés par le Saint-Siège.

Le compte rendu officiel de l’ensemble de cette deuxième assemblée annuelle a été publié dès le dernier jour, vendredi 13 octobre, une journée pendant laquelle les évêques ont participé à la célébration de l’anniversaire de la création du diocèse par l’ensemble des catholiques de Thanh Hoa. Ce rapport rédigé par le secrétaire général de la Conférence fait preuve d’une relative sobriété. Il s’est surtout attardé sur la recension des évêques présents à cette assemblée. Un seul évêque manquait, celui de Long Xuyên, retenu chez lui pour des raisons de santé.

Le rapport signale la présence de Mgr Leopoldo Girelli, toujours au Vietnam malgré sa nomination à la charge de nonce apostolique en Israël. Hommage lui est rendu pour le travail apostolique qu’il a accompli au Vietnam pendant six ans.

Les nouveaux membres de la Conférence, récemment appelés à l’épiscopat, ont été présentés à l’assemblée. Il s’agit de Mgr Joseph Tran Van Toan devenu évêque coadjuteur du diocèse de Long Xuyên après en avoir été l’évêque auxiliaire, de Mgr Jean Dô Van Ngân, nouvel évêque auxiliaire de Xuên Lôc, de Mgr Louis Nguyen Anh Tuân, nouvel évêque auxiliaire de Saïgon.

En 2018, le 30ème anniversaire de la canonisation des 117 martyrs du Vietnam

Le rapport rappelle lui aussi la mémoire de Mgr François-Xavier Nguyên Van Sang, en soulignant qu’il a été vice-président de la Conférence épiscopale. Il exprime aussi les sentiments de reconnaissance éprouvés par tous à son égard.

En revanche, le rapport du secrétaire de la Conférence contient moins de détails en ce qui concerne le contenu des débats de l’assemblée. Les évêques ont préparé la rédaction de la lettre commune qui n’a pas encore été publiée. Ils se sont aussi préoccupés de la célébration du 30e anniversaire de la canonisation des 117 martyrs du Vietnam, qui aura lieu en 2018 (1988-2018), de leur visite ad limina à Rome qui est prévue pour le début du mois de mars 2018.

Des échanges ont aussi eu lieu concernant la nomination d’un chancelier pour le bureau de la Conférence épiscopale et sur le fonctionnement de celui-ci. Il a aussi été question des corrections à apporter au Rituel Romain.

Quelques jours avant le début de la Conférence, des pluies torrentielles se sont abattues sur la région de Thanh Hoa, provoquant de graves inondations en de nombreux endroits. Les évêques réunis dans ce diocèse ont voulu montrer leur solidarité et, le 12 octobre, ils ont interrompu leurs débats pour aller rendre visite à une annexe de la paroisse principale de du diocèse, particulièrement touché par les inondations. Les évêques se sont entretenus avec les victimes. Le cardinal archevêque d’Hanoï leur a parlé au nom de l’épiscopat. Les évêques ont remis aux sinistrés des colis contenant de l’alimentation ainsi que de l’aide destinée à répondre aux besoins les plus urgents.

Agence Eglise d'Asie - 17 octobre 2017