O-X, n'est pas le nom d'un nouveau robot dans le prochain épisode de Star Wars, mais bien l'intitulé du visa de longue durée mise à disposition par la Thaïlande aux ressortissants de 14 pays, dont la France.

Ce visa spécial était annoncé depuis quasiment un an, il est dorénavant possible pour les voyageurs de 50 ans et plus de bénéficier du titre de Non-Immigrant O-X. Ce visa long séjour, permettant de séjourner 10 ans dans le pays, à multiples entrées coûtera 300 euros (soit 10 000 baths, ndlr).

Pour les personnes intéressées, la démarche est à faire auprès de l'ambassade parisienne du pays, il permettra au titulaire de pouvoir travailler en tant que volontaire en Thaïlande, de pouvoir acheter une voiture et un appartement en copropriété.

Les 14 pays éligibles sont : France, Allemagne, Australie, Canada, Danemark, États-Unis, Finlande, Italie, Japon, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Une fois ce visa obtenu, les titulaires devront au terme des 90 premiers jours de séjour en Thaïlande, se signaler au bureau de l’immigration le plus proche de son adresse de résidence en Thaïlande et devra répéter cette manœuvre tous les 90 jours.

De plus, la personne devra se présenter, en personne, une fois par an au bureau de l’immigration, qui vérifiera les conditions et les documents requis.

Afin de pouvoir obtenir le Non-Immigrant O-X, les ressortissants français intéressés doivent se munir des pièces suivantes :

- un passeport, valable au minimum 6 mois à compter de la date du voyage,

- 3 formulaires de demande de visa remplis accompagnés de 3 photos d’identité récentes de moins de 6 mois,

- un Curriculum Vitae,

- des justificatifs financiers : un document bancaire comportant des informations sur la banque, la photocopie d’un livret de banque et d’un relevé de compte montrant que le compte est créditeur d’au moins 76 702,12 euros (soit 3.000.000 bahts, ndlr), ce dernier devant être ouvert auprès d’une banque thaïlandaise en Thaïlande

OU un document bancaire comportant des informations sur la Banque, la photocopie d’un livret de banque et d’un relevé de compte montrant que le compte est créditeur d’au moins 46 021,89 euros (soit 1.800.000 bahts, ndlr) ce dernier devant être ouvert auprès d’une banque thaïlandaise en Thaïlande et un document attestant des revenus annuels d’au moins 30 687,46 euros (soit 1.2 millions de bahts).

- un extrait de casier judiciaire vierge provenant du pays d’origine du requérant. Si le demandeur réside à l’étranger, il devra fournir un extrait du casier judiciaire vierge de son pays d’origine ainsi que celui du pays où il réside.

- un certificat médical, récent de moins de trois mois, du pays où la demande de visa est effectuée attestant qu’il n’est pas atteint ou porteur des maladies - comme le stipule la réglementation ministérielle N°14 (E.B. 2535) – telles que : la lèpre, la tuberculose, l’éléphantiasis, la toxicomanie, la syphilis (3ème stade).

- une assurance-maladie qui couvre les frais médicaux au-delà de 1 022,74 euros (soit 40.000 bahts) pour les patients externes et 10 022,74 euros (soit 400.000 bahts) pour les patients hospitalisés.

- s’acquitter des frais de visa de 300,00€.

- les époux/se (sans conditions d’âge) devront fournir une copie du certificat de mariage ainsi que tous les documents cités précédemment.

- les enfants âgés de moins de 20 ans devront fournir une copie du certificat de naissance ou du livret de famille (exemption de présentation de documents financiers, casier judiciaire et certificat de maladie).

Par Fabien Da Luz - TourMaG.com - 19 octobre 2017