A partir du 18 décembre 2017, la filiale thaïlandaise de la spécialiste vietnamienne du vol pas cher proposera quatre vols par semaine entre sa base à Bangkok-Suvarnabhumi et l’aéroport de Dalat-Lien Khuong, opérés en Airbus A320 de 180 sièges. Les vols sont programmés lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 10h45 pour arriver à 2h15, les vols retour quittant les Montagnes centrales à 12h45 pour atterrir à 14h30. Thai VietJet Air sera sans concurrence sur cette route, l’aéroport de Dalat ne disposant que de liaisons intérieures (assurées par sa maison-mère VietJet Air, Vietnam Airlines et Jetstar Pacific).

Avec cette nouvelle route, le groupe proposera au total six routes entre la Thaïlande et le Vietnam : Bangkok sera alors reliée à Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Hai Phong et donc Dalat, tandis que Phuket et Chiang Mai bénéficient chacune d’une route vers Ho Chi Minh Ville. Thai VietJet Air opère également entre Bangkok et Can Tho, mais uniquement sur une base charter., et elle envisage déjà d’ouvrir des routes vers Nha Trang, Danang ou Phu Quoc.

La low cost thaïlandaise n’a été recertifiée que début novembre par les autorités, la douzième sur les 19 devant recevoir un nouvel AOC suite au carton rouge infligé par l’OACI (et désormais levé). « Nous espérons que cette recertification renforcera encore plus la confiance des passagers de par le monde dans la qualité de nos services et de l’industrie aéronautique thaïlandaise dans son ensemble », a déclaré au Bangkok Poste le CEO de Thai VietJet, Nguyen Thi Thuy Binh. Sa compagnie peut également de nouveau opérer avec ses propres avions la route Bangkok – Haiphong plutôt qu’avec ceux de la maison-mère vietnamienne. Ses trois A320 devraient être rejoints par entre huit et dix autres d’ici la fin de l’année prochaine.

Par François Duclos - Air Journal - 20 novembre 2017