C'est aussi une bonne occasion pour la littérature vietnamienne de conquérir des marchés difficiles.

Récemment, le roman "Những ngã tư và những cột đèn" (Des carrefours et des lampadaires), de l'écrivain de renom Dan Dan, ​​est en passe d'arriver sur le chevet des lecteurs sud-coréens à travers les Editions IWBOOK Publishing House. Selon les prévisions, la version coréenne sera lancée en 2018.

"Đất trời vần vũ", de l’écrivain Nguyên Môt, qui vient d’être traduit en anglais par les Editions Song, sera mis en vente aux États-Unis. Un bon signe pour la littérature nationale dans l'optique d'élargir la palette de ses lecteurs au-delà des frontières nationales.

Auparavant, certaines maisons d’éditions étrangères ont acheté les droits d`œuvres littéraires ​vietnamiennes avant la traduction et la publication dans des marchés internationaux. Exemple avec "Cho tôi xin một vé đi tuổi thơ" (Laissez-moi prendre un billet pour retourner en enfance) de Nguyên Nhât Anh. Cette histoire a été traduite en thaïlandais par les Editions Nanmee Books en 2011. Les Éditions Dasan Books ont acheté les droits d’auteur et elle a été publiée en 2013 en République de Corée. En 2014, elle a été traduite en anglais et présentée aux lecteurs américains sur le site d’achat et de vente en ligne Amazon.

Les Editions Kim Dông ont lancé de nombreux contes bilingues vietnamien - anglais, vietnamien - français pour les enfants des Vietnamiens d’outre-mer. Les Editions Tre (Jeune) ont publié sur le marché mondial 1.000 imprimés en anglais de l’œuvre de Nguyen Ngoc Thuan "Vừa nhắm mắt vừa mở cửa sổ" (Fermer les yeux tout en ouvrant la fenêtre) via les sites d’e-commerce.

Agence Vietnamienne d'Information - 24 novembre 2017