La chaîne américaine de restauration rapide McDonald's a ouvert samedi sa première enseigne à Hanoï, en plein coeur historique de la capitale vietnamienne dans un quartier où les petites échoppes de plats traditionnels sont légion.

Ce restaurant est le premier dans la capitale, mais déjà seize enseignes «McDo» ont pignon sur rue à Ho Chi Minh où la première enseigne du géant américain a ouvert en 2014.

Trois fois plus cher que la nourriture locale

Les habitants ont fait la queue samedi pour accéder à l'établissement installé sur deux étages et goûter aux hamburgers de McDonald's, même si le prix d'un repas est environ trois fois plus cher que de manger local. Certains voyaient dans cette ouverture un signe des bonnes relations entre deux pays autrefois ennemis.

«Je suis content que McDonald's ouvre un restaurant à Hanoï. Cela montre le chemin parcouru dans les relations entre les Etats-Unis et le Vietnam», a confié à l'AFP Tran Dinh Luyen, 84 ans, un vétéran de la guerre contre les Américains, attablé avec sa fille et sa petite-fille.

D'autres étaient sceptiques. «C'est une arnaque (...) Cette nourriture est seulement pour les enfants, ce n'est pas bon du tout», a déclaré Ta Xuan Huong, 90 ans, en vantant les mérites de la cuisine traditionnelle de son pays.

Ouverture aux chaînes étrangères

Le Vietnam a connu ces dernières années une très forte croissance en ouvrant ses frontières aux investisseurs étrangers, dont des chaînes comme Starbucks, KFC ou Burger King.

Selon le cabinet spécialisé Euromonitor International, le secteur de la restauration rapide a enregistré dans ce pays une croissance à deux chiffres au cours des cinq dernières années et la plus forte de la région Asie-Pacifique en 2017.

Agence France Presse - 2 décembre 2017