Ce fut l’occasion pour le PetitJournal.com Cambodge de rencontrer les organisateurs et de leur poser quelques questions.

Que va être cette Semaine française ?

La Semaine française, à l’initiative de la communauté économique, est un événement unique de promotion du savoir-faire français à Siem Reap Angkor. Depuis plusieurs années, la ville est devenue un carrefour de créations dans différents domaines d’activités où la proximité des merveilles du parc archéologique d’Angkor est source d’inspiration.

Nous avons au sein de la communauté française de nombreux talents reconnus internationalement comme Eric Raisina ou encore Eric Stocker, pour ne citer qu'eux, qui travaillent chaque jour à la promotion de ce savoir-faire dans leur domaine respectif.

Ce 2 décembre à Siem Reap, Madame Eva Nguyen Binh a officiellement annoncé le soutien de l’Ambassade de France à cet événement que nous prévoyons d'organiser en mars 2018.

Quels sont vos objectifs ?

Pour cette première édition, l’idée est de réunir le public, à la fois local et les touristes, au centre d’un village éphémère spécialement créé pour l’occasion, au cœur de la ville. Notre objectif est de montrer l'apport de la communauté française dans cette ville internationalement reconnue. Par cet événement, le Comité d'Organisation de la Semaine française souhaite aussi souder notre communauté économique à Siem Reap. Il est temps de se rassembler et de s'organiser pour défendre le « Made in France Cambodia ». Cette Semaine française doit aussi être l'occasion pour de jeunes entrepreneurs français installés à Phnom Penh, par exemple, d'explorer de nouveaux marchés.

Quand se déroulera-t-elle ?

Les dates prévisionnelles sont du mercredi 7 au samedi 10 mars 2018.

Sous quelles formes ?

Durant quatre soirées, de 16h00 à 22h00, l’ambiance du village sera conviviale et festive, voire même un brin sportive sur le terrain de pétanque, près de la buvette bercée au son de la chanson française. Chaque soirée aura un thème spécifique et nous réfléchissons par ailleurs à des animations culturelles pour promouvoir l’exception culturelle française. Siem Reap est aujourd'hui une ville internationale et nous souhaitons par cette Semaine française nous placer au niveau des autres capitales régionales d'Asie.

Comment les entrepreneurs intéressés peuvent-il rejoindre la Semaine française ?

Le village rassemblera des entreprises qui y présenteront leurs créations et leurs activités dans le domaine du savoir-faire français au Cambodge. La location de stand sera proposée à des tarifs très abordables. Nous travaillons en lien étroit avec la Chambre de Commerce et d'Industrie France Cambodge qui est aujourd'hui l'interlocuteur idéal pour les entreprises phnom penhoises intéressées par ce projet. Au niveau local, un comité rassemblant une dizaine d'entreprises se réunit chaque semaine pour mener à bien ce projet.

Un message à faire passer auprès de communauté française ?

Nous incitons l'ensemble des entreprises françaises présentes au Cambodge à soutenir ce projet. En se rassemblant à Siem Reap et en travaillant avec la communauté économique de Phnom Penh, nous tissons des liens durables pour la visibilité de la présence française au Cambodge. Grâce au support de tous les acteurs français du Cambodge : institutionnels, économique, artisanat, création, la Semaine française 2018 sera un succès et deviendra un rendez-vous incontournable.

Contacter les organisateurs de la Semaine française : srsf2018@gmail.com

Par Raphaël Ferry - Lepetitjournal.com - 10 décembre 2017