Laota Seanlee a été arrêté à plusieurs reprises dans le passé, mais les autorités n'avaient jamais réussi à établir un lien avec le trafic de drogue, jusqu'à l'an dernier lorsqu'il s'est fait piéger par la police, avec 20 kg de méthamphétamine en sa possession.

Laota Seanlee est un ancien combattant de la guérilla anticommuniste qui s'est reconverti en parrain de la drogue dans le Triangle d'Or, l'épicentre du trafic de drogue en Asie du Sud-Est.

Cela faisait des années que les policiers thaïlandais tentaient de le faire tomber, jusqu'au jour où son réseau a été infiltré par la police. Il y a un peu plus d'un an, le septuagénaire a été pris en flagrant délit de vente de 20kg de méthamphétamines à une policière qui se faisait passer pour une cliente.

Ce mercredi 13 décembre, il a été condamné à la prison à vie. Sa femme a écopé de 25 ans de prison, leurs deux fils ont été condamnés à mort, mais la peine suprême en Thaïlande est automatiquement commuée en prison à vie.

Le Triangle d'Or, aux confins de la ThaÏlande, du Laos et de la Birmanie, longtemps considéré comme le principal lieu de production de l'opium et de l'héroïne a été détrôné ces deux dernières décennies par l'Afghanistan. Mais les cartels de la région se sont spécialisés depuis dans le trafic de méthamphétamines. Reste que l'arrestation des pontes de la drogue est un fait extrêmement rare.

Radio France Internationale - 13 décembre 2017