Selon les informations fournies par KPL, l'autoroute Vientiane-Vang Vieng s'inscrit dans le cadre d'un vaste projet d'autoroute Laos-Chine, qui raccordera la capitale laotienne, Vientiane, à Boten, dans la province de Louang Namtha, sur la frontière entre le Laos et la Chine.

L'autoroute Vientiane-Vang Vieng s'étendra sur 113,5 kilomètres entre Vientiane et le district de Vang Vieng dans la province de Vientiane, à quelque 110 kilomètres au nord de Vientiane.

L'autoroute à quatre voies, dont le coût atteindra environ 1,3 milliard de dollars des États-Unis, sera construite entre Sikeuth, dans le district de Naxaythong à Vientiane, et l'est de Vang Vieng, ville du Laos à partir de laquelle sera lancée la prochaine phase qui raccordera le Laos à la Chine, selon KPL.

L'autoroute sera parallèle à la route 13 du nord qui existe déjà, et la vitesse maximale sera de 80 kilomètres/heure.

Sept ronds points complèteront l'infrastructure ainsi que deux stations-service et deux aires de repos.

En plus des stations-service qui permettront de se réapprovisionner en carburant, les installations de service comprendront également des hôtels, boutiques, restaurants et garages.

Le projet sera réalisé selon le modèle "construction-exploitation-transfert" par le groupe chinois Yunnan Construction Engineering. La construction de l'autoroute pourrait prendre environ trois ans.

Agence Xinhua - 4 Janvier 2018