Au cours de la réunion, le ministre Truong Minh Tuan a apprécié la coopération récente de Facebook dans le traitement des préoccupations du gouvernement vietnamien. Il a déclaré que les deux parties avaient travaillé ensemble pour retirer les informations violant la loi vietnamienne et les faux comptes, ainsi que pour empêcher les activités commerciales illégales sur Facebook, sur proposition du ministère vietnamien de l'Information et de la Communication.

Le ministre a noté que Facebook avait enlevé plus de 670 sur près de 5.000 comptes Facebook qui sont faux ou diffusent des contenus néfastes préoccupants dans de nombreux domaines.

Par ailleurs, de nombreux clips vidéo nocifs et illégaux qui ont été bloqués et supprimés de Google et Youtube à la demande du ministère de l’Information et de la Communication réapparaissent et sont diffusés sur Facebook.

Le ministre a souligné que le Vietnam était particulièrement préoccupé par les informations qui incitent à la haine et au sentiment anti-gouvernement et anti-Parti, et a appelé à la collaboration de Facebook pour faire face au problème.

Il a appelé à un meilleur mécanisme de coopération pour assurer un développement sain et respectueux de la ​réglementation de Facebook au Vietnam, ainsi qu'un mécanisme de coordination efficace entre le Vietnam et ​le réseau social pour répondre aux préoccupations du Vietnam.

Notant que 70% de la population vietnamienne utilise Internet et que 53 millions de Vietnamiens utilisent Facebook et d'autres réseaux sociaux, le ministre Truong Minh Tuan espère que Facebook travaillera avec le Vietnam pour construire une société de l'information saine conformément à la loi vietnamienne.

Damian Yeo s'est engagé à s'associer aux agences compétentes vietnamiennes pour développer un environnement Internet sain et se concentrer sur la gestion des mauvaises informations à l'échelle mondiale, y compris les propositions pertinentes du ministère vietnamien de l’Information et de la Communication.

«En 2018, Facebook continuera de collaborer étroitement avec le Vietnam dans ce travail, en organisant des sessions de travail pour partager des expériences et chercher des solutions à ce problème», a-t-il déclaré.

Il a proposé d'établir un canal pour mieux traiter les informations violant la loi vietnamienne sur les réseaux sociaux, ce qui a été bien accueilli par le ministre Truong Minh Tuan.

Agence Vietnamienne d'Information - 12 janvier 2018