Une bombe placée dans une moto a explosé lundi sur un marché situé dans la province de Yala, dans le sud de la Thaïlande, faisant trois morts et 18 blessés, a dit un porte-parole du commandement des opérations de sécurité intérieure (ISOC).

Les trois provinces de Yala, Pattani et Narathiwat, majoritairement musulmanes, sont le foyer d'une insurrection de la communauté malaise, dont la lutte pour l'autonomie a fait plus de 6 500 morts depuis 2004 dans cette zone de l'extrême sud de la Thaïlande, selon le groupe indépendant Deep South Watch.

« Les criminels ont mis une bombe dans une moto et l'ont placée à côté d'une charrette du marché. La force de l'explosion a provoqué la morts de trois personnes », a précisé le porte-parole de l'ISOC, une agence gouvernementale active dans la région. Personne n'a à ce stade revendiqué l'attentat.

La police locale a déclaré qu'un jeune homme avait garé la moto près d'un étal sur le marché de Pimolchai dans la municipalité de Yala. La femme qui possédait l'étal lui a dit de déplacer la moto, mais l'homme a pris la fuite alors la commerçante a voulu la déplacer elle-même mais elle a explosé. Elle et un client masculin ont été tués sur le coup.

Dix-neuf blessés ont été transportés à l'hôpital de Yala, où l'un d'entre-eux a succombé à ses blessures peu après. Les autorités de sécurité estiment que la bombe pesait environ 20 kilogrammes.

Ouest-France avec Reuters - 22 janvier 2018