Les cinq hommes ont écopé chacun de la peine maximale sur plusieurs chefs d’accusation après leur arrestation il y a un peu plus de deux ans pour l’agression sur l’ile thaïlandaise de Koh Kut (ou Koh Kood)

"Les cinq accusés ont été reconnus coupables de viol, agression légère et agression grave", a indiqué à l'AFP un responsable du tribunal de la province de Trat, ajoutant qu’ils avaient également été punis d’une amende. Tous ont reçu la même peine maximale de "50 années de prison chacun" a-t-il également précisé.

L'un d'entre eux a aussi été reconnu coupable de tentative de meurtre, toujours selon l’employé du tribunal, qui n’a pas identifié les défendeurs par leur nom.

Koh Kut, petite île touristique mais peu développée aux eaux turquoise se trouve à la frontière avec le Cambodge. Selon la police, les hommes avaient gagné la plage à la nage pour attaquer le groupe de touristes.

Les quatre Français se rendaient à pied en fin de journée au restaurant quand ils avaient été arrêtés par ce groupe armé de couteaux.

Les deux hommes et les deux femmes avaient été molestés puis ces deux dernières - l'une âgée d'une cinquantaine d'années et la seconde d'une vingtaine – avaient ensuite été violées.

Les deux hommes blessés avaient pu s’échapper pour alerter les autorités et les pêcheurs avaient finalement été arrêtés peu après.

Bien que la Thailande reste dans l’ensemble une destination sûre, un certain nombre de crimes macabres contre des étrangers font parfois la Une des journaux, endommageant la réputation de paradis touristique du royaume.

Lepetitjournal.com avec Agence France Presse - 5 mars 2018