"Pour des raisons inattendues, la visite au Vietnam du ministre des Affaires étrangères n'aura pas lieu comme prévu", a annoncé un communiqué de la diplomatie vietnamienne, une heure avant la rencontre prévue avec le président vietnamien Tran Dai Quang.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans un premier temps du côté de Moscou. "Lavrov a annulé sa visite pour une raison technique, pas politique", a assuré à l'AFP une source diplomatique russe à Hanoï.

"Nous avons été informés hier de cette annulation. Aucune raison n'a été donnée pour l'heure", a dit de son côté une source sécuritaire vietnamienne.

Vladimir Poutine a été réélu dimanche pour un quatrième mandat à la tête de la Russie, fort d'un score aux allures de raz de marée toutefois marqué par les accusations de fraude de l'opposition.

L'annulation du voyage de Sergueï Lavrov, un des proches de Vladimir Poutine, membre du gouvernement russe depuis des années, intervient par ailleurs alors que des experts internationaux sont attendus lundi au Royaume-Uni pour mener des tests sur la substance utilisée pour empoisonner l'ex-agent russe Sergueï Skripal.

La Russie a historiquement des liens forts avec le Vietnam, sous direction du parti communiste, et tente de faire concurrence à l'influence de Washington dans la région.

Agence France Presse - 19 mars 2018