La PDG de la spécialiste vietnamienne du vol pas cher Nguyen Thi Phuong Thao a annoncé, lors de célébrations du 45e anniversaire des relations diplomatiques entre le Vietnam et l’Inde, son intention de lancer le 18 juillet 2018 quatre vols par semaine entre sa base à Ho Chi Minh Ville-Tan Son Nhat et l’aéroport de Delhi-Indira Gandhi. Aucune liaison n’est assurée à ce jour entre les deux métropoles, ni par Air India ou Jet Airways ni par Vietnam Airlines (le même constat est vrai à Hanoï) ; la distance d’environ 3650 kilomètres rend ce vol accessible aux Airbus A320 ou A321 de VietJet Air, et a fortiori à ses A321neo de 230 places (un mis en service sur les 73 attendus). La destination la plus à l’ouest de la low cost est à ce jour Yangon au Myanmar.

Toujours au départ de l’ex-Saigon, VietJet Air a signé un protocole d’accord avec l’aéroport de Brisbane pour inaugurer l’année prochaine une liaison directe, là encore sur un axe non proposé par la concurrence. Selon la vice-présidente de VietJet Nguyen Thi Thuy Binh, « suite au lancement du programme Sky Connection, la compagnie est bien préparée à l’intégration internationale avec des services « amicaux et de haute qualité » pour relier ses hubs économiques et touristiques aux destinations internationales ». Julieanne Alroe, PDG de l’aéroport de Brisbane, souligne que les voyages entre le Queensland et le Vietnam progressent en moyenne de 8% par an depuis cinq années, et que ce nouveau service stimulera davantage le marché : il est selon elle « parfaitement logique que VietJet choisisse Brisbane et le Queensland comme première escale en Australie, Ho Chi Minh-Ville étant l’un des cinq premiers marchés de Brisbane sans services non-stop ».

En outre, dans le cadre de la visite officielle du Premier ministre vietnamien en Australie, Vietjet et Investec Bank PLC ont signé un protocole d’accord d’un montant de 609 millions de dollars pour financer l’achat au prix catalogue de cinq Airbus A321.

VietJet Air propose aujourd’hui des vols vers et depuis 16 aéroports au Vietnam, 22 en Chine, cinq en Thaïlande, quatre à Taïwan, deux en Corée du Sud, deux au Cambodge, plus Hong Kong, Macao, Singapour, Kuala Lumpur et don Yangon. Sa flotte compte début mars 24 Airbus A320, 29 A321 et un A321neo (plus les quatre A320 de sa filiale thaïlandaise Thai VietJet Air): ; son carnet de commandes inclut également cent Boeing 737 MAX 200.

Air Journal - 19 mars 2018