M. Supakarn Boonjan, de la National Broadcasting and Telecommunications Commission, a déclaré que la dernière étape du nouveau système d’enregistrement des cartes SIM – applicable aux clients ayant un contrat postpayé – est entrée en vigueur le 1er février.

Le nouveau règlement impose désormais aux thaïlandais et aux étrangers de fournir des informations biométriques – empreintes digitales ou faciales – lors de l’achat d’une nouvelle carte SIM.

La réglementation a été mise en place en décembre pour les utilisateurs de cartes prépayées – qui pouvaient auparavant acheter une carte SIM de manière anonyme – et a été étendue aux contrats postpayés le mois dernier.

Le Gouvernement présente ce nouveau système d’enregistrement comme un moyen d’améliorer la sécurité. Les autorités affirment que le fait de lier le visage ou les empreintes digitales d’une personne à une carte SIM contribuera également à empêcher des actions terroristes et à faciliter la résolution de telles affaires, ainsi que d’autres crimes.

Cela a alarmé les défenseurs de la vie privée ainsi que les opposants, qui soulignent qu’en recueillant les identifiants personnels d’un téléphone, les informations de suivi GPS et les informations biométriques, le gouvernement peut facilement surveiller les mouvements minute par minute de n’importe quel utilisateur de smartphone.

Les empreintes digitales des thaïlandais seront comparées à celles stockées dans la puce de leur carte d’identité, ou alternativement, leurs visages seront scannés et comparés à la photo de leur carte d’identité. Pour les étrangers, les scans des visages devront correspondre à leurs photos de passeport, a expliqué le Pattaya Mail.

Par Milena - SiamActu.fr - 25 mars 2018