Le séminaire ayant pour thème «Consultations, examens et mise à jour les contributions déterminées au niveau national du Vietnam » a été organisé par le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, le Programme des Nations Unies pour le développement et la Société allemande de coopération internationale (GIZ).

Selon le rapport, les contenus en matière de réduction des émissions à gaz à effet de serre concernent l’énergie, l’industrie, l’agriculture, la sylviculture, l’utilisation foncière, les déchets, les dépenses pour la réduction des émissions à gaz à effet de serre dans les domaines, le plan de réduction pour la période 2020-2030 ainsi que l’application des modèles et des mesures et leurs effets, ce afin de parvenir à l’objectif de réduire en 2030 de 8-25% des émissions à gaz à effet de serre. Concrètement, le secteur industriel s’efforcera de baisser 40,2 millions de tonnes de CO2 ; agricole, 89,7 millions de tonnes et sylvicole, 23,9 millions de tonnes.

En matière d’adaptation aux changements climatiques, le Vietnam se concentre sur les conséquences et la perte et aussi les activités mises en œuvre depuis le lancement de la NDC lors de la Conférence sur le climat de Paris en 2015, outre les activités d’adaptation et de réduction des conséquences, les effets sur la vie économique et sociale durant l’application de la NDC au Vietnam.

Lors du séminaire, les participants ont discuté des scénarios sur le développement et la diminution des conséquences des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs de l’énergie, des transports, de l’industrie, de l’agriculture, de la sylviculture …

Les contenus examinés et discutés lors du séminaire seront introduits dans la nouvelle NDC du Vietnam, a indiqué le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Vo Tuan Nhan, aussi chef du groupe d’examen et de mise à jour de la NDC du Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 19 avril 2018