Le gouvernement laotien a émis ce communiqué mardi, après sa réunion mensuelle dans la capitale Vientiane, présidée par le Premier ministre Thongloun Sisoulith et consacrée entre autres à la coopération entre le Laos et le Vietnam.

Selon le communiqué, le gouvernement a autorisé la commision mixte lao-vietnamienne à contacter son homologue vietnamien pour évoquer la possibilité d'accélérer le développement de projets de coopération sur lesquels les dirigeants des deux pays se sont récemment mis d'accord.

On compte parmi ces projets la centrale hydroélectrique de Luang Prabang au Laos, à quelque 170 km à vol d'oiseau de Vientiane et le port maritime de Vung Ang au Vietnam.

Selon les données techniques du Département de l'énergie du ministère laotien de l'Energie et des Mines, Vientiane autorise l'entreprise Vietnam Petro Power Corporation à développer le projet hydroélectrique de Luang Prabang depuis 2007.

Cette installation serait capable de générer 1.410 MW et de produire 7.380 Gwh par an. Le coût du projet et l'acheteur de l'énergie n'ont pas été rendu publics.

"Toutefois, il apparait clairement que le Vietnam a actuellement besoin de plus d'énergie pour soutenir sa politique consistant à faire du pays un centre de production clé dans la région", selon le Vientiane Times.

Plus tôt dans le mois, le ministère de l'Industrie et du Commerce du Vietnam, avait rencontré le ministre laotien de l'Energie et des Mines, Khammany Inthirath, en visite à Hanoï, pour évoquer la possibilité d'importer plus d'électricité depuis le Laos dans le cadre d'efforts visant à sécuriser l'approvisionnement sur fond de hausse de la demande.

Selon les données des agences d'Etat vietnamiennes, la demande en électricité dans le pays devrait augmenter de 37% d'ici 2025 et de 58% d'ici 2035. La hausse de la consommation d'électricité au Vietnam a fait passer le pays du statut d'exportateur d'électricité à celui d'importateur.

Le Laos, qui fournit actuellement la plupart de son énergie à la Thaïlande, est perçu par le Vietnam comme un fournisseur potentiel.

Agence Xinhua - 26 avril 2018