L’événement a été animé par des diplomates, Professeurs d’université et chercheurs vietnamiens et étrangers.

Le colloque Les relations entre le Vietnam et la France sous l’angle géopolitique avait pour objectif de "porter un regard scientifique pour les enjeux politiques des relations entre la France et le Vietnam et d’échanger sur les nouvelles perspectives afin de renforcer ces relations bilatérales", a souligné Nguyên Vu Tùng, président de l’Académie diplomatique du Vietnam dans son allocution d’ouverture. Le colloque "constitue aussi un moment de rencontre entre celles et ceux qui ont contribué et contribuent encore à la coopération Vietnam - France", a-t-poursuivi.

Le président Nguyên Vu Tùng a également rappelé que cette année, les deux pays fêtent le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques et le 5e anniversaire du partenariat stratégique qui les lie. Pour marquer ce jalon, le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, a effectué fin mars une visite officielle en France. "Celle-ci a renforcé les relations entre les deux pays", a remarqué Nguyên Vu Tùng.

À ce sujet, Étienne Rolland-Piègue, conseiller en coopération et action culturelle et directeur de l’Institut français du Vietnam, a cité les propos du président de la République française, Emmanuel Macron, tenus le 27 mars à l’Élysée lors de la visite du dirigeant vietnamien: "L’Asie du Sud-Est est, à mes yeux, une région structurante pour la sécurité collective, où la France doit être beaucoup plus présente. Le Vietnam est un partenaire naturel pour l’approfondissement de ces liens. Nos intérêts stratégiques dans la région sont convergents. Nous sommes attachés ensemble au respect du droit international comme à la liberté de navigation".

Les dates clés de la relation Vietnam - France

Lors du colloque, les intervenants ont proposé une approche géopolitique entre la France et le Vietnam. "Situé dans la péninsule indochinoise qui tenait les communications entre océan Indien et océan Pacifique, le Vietnam se trouvait à l’époque coloniale au carrefour de la concurrence maritime des états empires. Cette position ainsi que le poids économique, démographique et la longueur des cotes de ce pays constituaient déjà une importance géopolitique majeure pour une puissance coloniale comme la France", a informé Duong Van Quang, ancien directeur de l’Académie diplomatique du Vietnam et ancien ambassadeur du Vietnam auprès de l’UNESCO.

Malgré les vicissitudes de l’histoire, la France a toujours été au rendez-vous quand le Vietnam a eu besoin de conseils et de soutien. Les événements internationaux ou bilatéraux ont été rappelés: le discours de Phnom Penh du général de Gaulle en 1966, la visite du président François Mitterrand au Vietnam en 1993, le 7e Sommet de la Francophonie à Hanoï, la signature du partenariat stratégique en 2013 et la visite du secrétaire général Nguyên Phu Trong en France en 2018. Ces événements ont montré que l’histoire qui réunit les deux peuples est une histoire de guerre et de paix, d’éloignement et de retrouvailles.

Au cœur de cette rétrospective, le discours du général de Gaulle dans lequel il a critiqué l’intervention américaine au Vietnam. Il y fait le constat que cette guerre, de plus en plus réprouvée par les peuples d’Europe, d’Afrique, et d’Amérique latine, menaçait la paix du monde et que la résistance du peuple vietnamien était nationale et non idéologique. En 1993, les relations Vietnam - France sont portées à une nouvelle hauteur avec la visite au Vietnam du président François Mitterrand. Il est le premier chef d’État occidental à se rendre au Vietnam depuis son indépendance en 1954. Cette visite, dite historique, a ravivé la confiance de la communauté internationale envers la volonté de réforme du Vietnam dans sa politique domestique et de réintégration dans sa politique internationale.

En 2013, l'établissement du partenariat stratégique Vietnam - France a donné un nouveau souffle aux relations bilatérales au niveau tant politique, que stratégique économique, scientifique et culturel. Cette année, la visite du secrétaire général Nguyên Phu Trong ouvrira une nouvelle période de développement des relations entre les deux pays.

L’enjeu géopolitique et stratégique des relations entre le Vietnam et la France est bien réel et continuera à l’être dans le futur. Face aux évolutions très rapides et complexes des régions respectives des deux pays, et face aux nouveaux rapports de force induits par la mondialisation, les deux pays seront encore amenés à rechercher appui, alliance et partenariat au sein de leur relation.

Par Vân Anh - Le courrier du Vietnam - 15 mai 2018