Selon le texte, le salaire devra être le revenu principal qui permettra aux bénéficiaires de couvrir leurs dépenses vitales, et l’augmentation de l’âge de la retraite s’effectuera selon la feuille de route.

Le salaire de base sera porté à 1,39 million de dôngs, contre 1,3 million à l'heure actuelle. Ce niveau servira de base pour le calcul des grilles salariales dans les listes de paie, les niveaux de primes et la mise en œuvre d’autres régimes selon les dispositions légales pour les sujets réglementés par l’Article 2 du Décret gouvernemental N°72.

L’Article 2 prévoit également neuf catégories de bénéficiaires : cadres, fonctionnaires, employés, personnes touchant le salaire et les primes, et les travailleurs dans les organismes, organisations et unités administratives du Parti, de l’État, les organisations socio-politiques et associations financées par le budget de l’État au niveau central, dans les provinces et villes sous l’autorité centrale, dans les districts, arrondissements, cités municipales, villes relevant de provinces, villes sous l’autorité centrale (au niveau de district), dans les communes, quartiers, bourgs (au niveau de commune), dans les unités administratives et économiques spéciales, et forces armées.

Le Vietnam a réformé sa politique salariale à quatre reprises, en 1960, en 1985, en 1993 et en 2003. Depuis 2003, le salaire de base a été augmenté à 11 reprises pour atteindre 1,3 million de dôngs/mois, contre 210.000 dôngs en 2003, soit une progression de 519%, bien supérieur à la hausse de 208,58% de l’indice des prix à la consommation dans le même laps de temps.

Agence Vietnamienne d'Information - 22 mai 2018