L'industrie d'externalisation au Vietnam est relativement jeune. Lors de la dernière décennie, certaines multinationales, dont Intel et Oracle, ont commencé à profiter de la main-d'œuvre vietnamienne dans les TI.

Outre la nouvelle politique favorable aux entreprises du secteur, le gouvernement vietnamien a investi dans l'éducation STEM qui désigne les sciences, des technologies, du génie et des mathématiques. Grâce à quoi le Vietnam a une main-d'œuvre qualifiée.

Depuis, l'industrie des technologies et de l'externalisation des TI n'a cessé de croître. En 2017, le Vietnam a gagné cinq places dans le Global Services Index Location – indice de classement des services d'externalisation réalisé par le Cabinet de conseil A.T. Kearney.

Le Vietnam est un centre d'externalisation de services et de logiciels. Selon Mme Anna Frazzetto, les domaines dans lesquels le Vietnam possède des atouts comprennent les technologies, les services financiers, les communications, les jeux, l'intégration de logiciels. Le Vietnam répond également aux besoins des entreprises en matière d’intelligence artificielle, d'apprentissage sur machine et de blockchain à des coûts raisonnables.

Alors que l'Inde a quelques difficultés dans sa voie de développement de l'externalisation, le Vietnam continue d’afficher une belle croissance. Tout comme d’autres «points chauds» de l'externalisation tels que Cambodge ou Thaïlande, le Vietnam a besoin de maintenir sa formation de talents, a conclu Mme Frazzetto.

Agence Vietnamienne d'Information - 1er juin 2018