Tout comme à Marseille, la pétanque à Bangkok est aussi un sport national. "J'adore la pétanque, j'y joue depuis que j'ai cinq ans, à l'école, dans les temples, partout", confie une jeune femme au micro de France 2. Au pays du sourire, la pétanque c'est sacrée. C'est la reine mère elle-même qui l'a importée d'un séjour sur la Côte d'Azur dans les années 50. Le royaume compte aujourd'hui plus de deux millions d'amateurs, et même des petits prodiges repérés à la télévision.

Un engouement national

Certains concourent dès le plus jeune âge dans des compétitions. D'ailleurs, le centre de Bangkok accueille le championnat national, et le public est toujours au rendez-vous. "C'est la compétition la plus importante de toute la Thaïlande", souligne un amateur. Et le champion a 29 ans. "La pétanque m'a tout apporté. C'est ce sport qui a financé mes études. La pétanque m'a aussi offert une famille", explique Sarawut Sriboonpeng, champion du monde de triplette. Pour ces petites boules d'acier, l'engouement est national. Pas étonnant que ce soit la Thaïlande aussi qui les fabrique.

France 2 / France Télévisions - 21 juin 2018