La banque nationale du Cambodge vient d’annoncer ses prévisions pour la croissance annuelle 2018 du pays. Les chiffres sont prometteurs et les prédictions tournent autour d’une augmentation de 7% du PIB. Ces chiffres restent dans la moyenne de ces dernières années.

Depuis la crise économique de 2007, qui s'était traduite par une croissance quasi nulle au Cambodge en 2009, l’économie du pays a redécollé, en partie grâce au tourisme. En 2013, le taux de croissance atteignait 7,43 %. Entre 2010 et 2016, le PIB cambodgien augmentait en moyenne de 6,9% par an.

Mey Kalyan, conseiller principal du Conseil national suprême économique, recommande au gouvernement de continuer sur cette lancée tout en se concentrant sur une vision à très long terme de cette croissance, en maintenant la stabilité politique favorable aux investissements internationaux. Parmi eux, la Chine renforce son influence devant les pays occidentaux, même si ceux-ci, notamment en matière d’export, restent des partenaires incontournables pour l’économie cambodgienne. A ce titre, les analystes économiques soulignent que ces prévisions dépendent en grande partie des futures relations du gouvernement cambodgien avec l'Union européenne et les Etats-Unis. La fluctuation des taux d’intérêt des banques américaines pourrait en outre affecter le Cambodge et notamment ses coûts d’emprunt.

Les domaines les plus porteurs restent le tourisme et l’export, et le Cambodge poursuit son engagement dans le redressement du secteur agricole.

Par ailleurs, la banque nationale du Cambodge envisage un taux d’inflation légèrement en hausse qui devrait atteindre les 3% d’ici la fin de l’année 2018.

Par Victor Bernard - Lepetitjournal.com - 18 juillet 2018