L'un des barrages hydoélectriques de la compagnie Xepian-Xe Nam Noy aurait cédé en raison des importantes précipitations qui frappent le pays.

Cinq milliards de mètres cubes d’eau ont été libérés à la suite de l'effondrement du barrage, situé dans la province d'Attapu, précise l'agence officielle du régime communiste (en anglais). Six villages du district de Sanamxay ont été submergés.

Aucun bilan n'est disponible pour le moment mais l'agence de presse Khaosan Pathet Lao a fait état de plusieurs morts et de centaines de disparus. Plus de 6 600 d'habitants ont également perdu leur maison.

Plusieurs dizaines de barrages sont actuellement en construction au Laos, qui exporte la majeure partie de son énergie hydroélectrique vers les pays voisins, notamment en Thaïlande.

Le barrage de la province d’Attapeu, un projet de plus d’un milliard de dollars, est en cours de construction depuis 2013.

Il est développé par Xe Pian-Xe Namnoy Power Company (PNPC), une coentreprise formée par la société thaïlandaise Ratchaburi Electricity Generating Holding, l’entreprise coréenne Korea Western Power et la compagnie publique laotienne Lao Holding State Enterprise.

D’une puissance de 410 mégawatts, il devait commencer à fournir de l’électricité à partir de 2019, d’après le site de PNPC. Et 90% de l’énergie produite devait être exportée vers la Thaïlande, le reste étant distribué localement.

Le Dauphiné - 24 Juillet 2018