Les Chemins de Fer Thaïlandais (State Railway of Thailand) ont été chargés de la réalisation de ce projet, pour un budget global estimé à un peu plus de 85 milliards de bahts et un délai de construction de sept ans. Un appel d’offres électronique sera mis en place pour ce chantier.

Il incombera au Gouvernement de prendre en charge les coûts de construction. Celui-ci a demandé au Service du Budget d’allouer annuellement des fonds pour ce projet. Le Ministère des Finances a également été invité à solliciter des prêts dans le pays pour financer le projet, si nécessaire.

Cette proposition de chemin de fer à double voie sur l’axe Den Chai – Chiang Rai – Chiang Khong a été soumise par le Ministère des Transports. Elle vise à étendre le réseau ferroviaire dans le nord de la Thaïlande et ainsi relier le Laos, la Birmanie et le sud de la Chine. Sa construction devrait débuter en 2019.

Grâce à cette nouvelle liaison, la Thaïlande devrait accroître son potentiel en matière de transport, de commerce et de tourisme, tant au niveau national qu’international. Elle s’inscrit également dans le cadre de la Stratégie Nationale qui fixe les orientations pour le développement du pays dans les 20 prochaines années.

Au total, le tronçon ferroviaire à deux voies couvre une distance de 323 kilomètres. Il partira de la ville de Den Chai dans la province de Phrae et se dirigera vers le nord en passant par Lampang, Phayao et Chiang Rai. Le projet se termine au poste frontière de Chiang Khong à Chiang Rai.

Le Gouvernement a fait du développement des infrastructures de transport une priorité afin d’améliorer la compétitivité de la Thaïlande, d’économiser les ressources énergétiques et de promouvoir une croissance respectueuse de l’environnement. Par ailleurs, il s’agit d’encourager un plus grand nombre de personnes à se tourner vers les services de transport public, rapporte le Département des Relations Publiques du Gouvernement Thaïlandais.

Par Jira - SiamActu.fr - 4 août 2018