La Thaïlande passe au deuxième rang mondial derrière l'Inde dont les exportations de riz ont atteint 6,23 millions de tonnes, soit une augmentation de 1,1 %.

Entre le 1er janvier et le 20 juillet, la Thaïlande a exporté 6,15 millions de tonnes de riz, pour un montant de 3,1 millions de dollars américains.

Le Vietnam est au troisième rang mondial, avec 4,33 millions de tonnes, soit une énorme augmentation, de 18,9 %.

Le président de l'Association des exportateurs de riz thaïlandais, Charoen Lathammatat, n'est pas déçu par le léger recul des producteurs de son pays dans le classement mondial.

"Avec l'affaiblissement du baht thaïlandais, c'est une chance que la Thaïlande doit saisir", a dit M. Charoen. "Il y a par ailleurs une demande croissante de riz en provenance de pays tels que les Philippines, l'Indonésie et la Malaisie".

M. Charoen a également dit que la Thaïlande est en mesure d'exporter davantage de riz en raison du récent écoulement des stocks de riz qui se trouvaient dans les entrepôts du pays.

Parallèlement, le ministère du Commerce a déclaré mercredi que le pays continue à exporter du riz au jasmin thaïlandais aux États-Unis, le plus grand importateur de riz au jasmin.

Agence Xinhua - 8 août 2018