Dans une annonce à la télévision publique le 21 septembre au soir, le Conseil d’État de Cuba a déclaré que le temps de deuil serait de 06h00 du 22 septembre à 24h00 du 23 septembre.

Pendant la période de deuil, le drapeau cubain serait hissé à mi-mât dans les bâtiments publics et les institutions militaires du pays. Les spectacles publics et les activités festives seraient suspendus.

Plus tôt le même jour, le président de l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire de Cuba, Esteban Lazo Hernandez, a adressé ses condoléances au peuple vietnamien, et une minute de silence a été observée en hommage au chef d’État vietnamien au siège de l’Assemblée nationale avant sa session.

Le 21 septembre également, le gouvernement vénézuélien a transmis un message de sympathie au gouvernement et au peuple vietnamiens à la suite de la disparition du président Trân Dai Quang.

Dans un communiqué, le ministère vénézuélien des Affaires étrangères a souligné la carrière politique du président vietnamien, et l’a salué comme un pilier des efforts visant à renforcer un monde multipolaire et pour l’harmonie et la coopération entre les pays.

"Consacrer toute sa vie à la lutte pour un monde meilleur"

Dans un message de condoléances adressé au gouvernement et au peuple vietnamiens le 21 septembre, le gouvernement argentin a déclaré que lors du mandat du président Trân Dai Quang, la relation stratégique entre les deux pays a été constamment renforcée et développée. Le gouvernement et le peuple argentins se souviendront toujours du président Trân Dai Quang.

Le même jour, le secrétaire général du Parti communiste argentin, Victor Kot, a présenté ses condoléances au Parti communiste du Vietnam et au peuple vietnamien pour leur grande perte. Il a écrit dans un message sur le réseau social que le président Trân Dai Quang avait consacré toute sa vie à la lutte pour un monde meilleur.

Le président mexicain Enrique Pena Nieto a également exprimé dans un message sur Twitter ses sincères condoléances au peuple vietnamien après la disparition du président Trân Dai Quang.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a exprimé ses plus profondes condoléances au Parti, à la nation et au peuple du Vietnam et à la famille du président Trân Dai Quang. "Nous avons de bons souvenirs de sa grande amitié pour l’Inde et de sa visite réussie en mars dernier", a-t-il écrit dans un message sur Twitter.

Également le 21 septembre, le gouvernement du Nicaragua, les ministères des Affaires étrangères de la Bolivie et du Paraguay, et le Front Farabundo Martí de libération nationale ont envoyé des messages de condoléances à la famille du président Trân Dai Quang, et au gouvernement et au peuple du Vietnam.

Le président Trân Dai Quang est décédé le 21 septembre à 10h05 à Hanoï des suites d’une maladie grave. Il a été élu le 2 avril 2016 président du Vietnam lors de la 11e session de l’Assemblée nationale de la XIIIe législature.

Agence Vietnamienne d'Information - 23 septembre 2018