Le manque d’information et l’utilisation insuffisante des moyens de contraception ont pour conséquences un taux anormalement élevé de grossesses chez les adolescentes thaïlandaises.

Une enquête menée en 2017 par le Bureau de la reproduction a montré que 84 578 filles âgées de 10 à 19 ans avaient eu un enfant.

Un réseau d’organisations thaïlandaises, dirigé par le Département de la Santé du Ministère de la Santé Publique et le géant pharmaceutique Bayer Thaï, s’est joint mercredi à la campagne internationale « Your Life » pour la Journée mondiale de la contraception.

Le but étant de promouvoir la sensibilisation au contrôle des naissances afin de réduire les grossesses non planifiées et chez les adolescentes.

En Thaïlande, environ 1,5 million enfants sont nés de mères adolescentes entre 2000 et 2014. En 2016, près de 14% de toutes les grossesses concernaient des adolescentes.

« Il y a de nombreuses répercussions sur la grossesse chez les femmes de moins de 20 ans. Ces filles peuvent souffrir de problèmes de santé physique et mentale et des problèmes tels que l’échec scolaire, les avortements illégaux, la propagation de maladies sexuellement transmissibles…

Il est grand temps que toutes les parties interviennent pour endiguer ce phénomène« , a déclaré le Dr Kittipong Saejeng, directeur du Bureau de la santé de la reproduction.

Les grossesses prématurées en hausse

Il a également souligné que les grossesses non planifiées et les grossesses d’adolescentes sont en hausse en Thaïlande.

Les raisons ? Des changements économiques, sociaux et technologiques rapides. Des filles d’à peine 10 ans tombent enceintes après avoir eu des rapports sexuels prématurés.

Il est urgent d’informer les jeunes et le public sur les moyens de contraception et les conséquences de ces grossesses prématurées.

La Loi sur la prévention et la lutte contre la grossesse chez les adolescentes stipule que les consultations sont gratuites pour les femmes enceintes âgées de 10 à 20 ans, et que les adolescentes ont un accès gratuit à toutes les méthodes contraceptives disponibles.

Des projets pour sensibiliser les jeunes

Le ministère de la Santé finance également le projet « Young Love » : le personnel médical se rend dans les universités et les usines pour organiser des événements de partage des connaissances.

Le fait que tous les adolescents communiquent via internet ou des plateformes en ligne peut conduire à des fausses informations sur la santé sexuelle et les moyens de contraception, a noté le Dr Manopchai Thamkhantho.

Riaz Buksh, directeur général de Bayer Thaï, a déclaré que Bayer partage la vision et l’engagement de la Thaïlande et de la campagne mondiale « Your Life » : un monde où chaque grossesse est souhaitée.

« À l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, Bayer et ses 15 partenaires internationaux qui soutiennent la campagne « Your Life » lanceront des activités dans le cadre de cette initiative à long terme visant à sensibiliser les adolescents et le grand public aux différents contraceptifs et à la nécessité de prévenir les grossesses non désirées.

En Thaïlande, des clips vidéo mettant en vedette Napapa, le Dr Kittipong et le Dr Manopchai fournissent des informations sur les méthodes contraceptives correctes et les moyens de prévenir les grossesses non désirées. Il sera publié sur la page Facebook « Younglove », » a déclaré M. Buksh.

Par Zoé Cazaubiel - Thailande-fr.com - 1er octobre 2018