Il s'agit de la première condamnation de ce type depuis l'adoption de la loi en février dernier.

Ban Samphy, membre de la formation d'opposition Parti de sauvetage national du Cambodge (CNRP, dissous), a été condamné jeudi pour avoir partagé un message sur Facebook en mai dernier concernant le roi Norodom Sihamoni, a déclaré sa fille, Ang Vongpheak, 45 ans, sans autre précision.

Un porte-parole du tribunal de la province de Siem Reap, dans le nord du pays a précisé que Ban Samphy avait été condamné à un an de prison pour avoir insulté le roi mais que seulement sept mois seraient effectués.

Le CNRP a été dissous l'an dernier par la Cour suprême à la demande du gouvernement. Le parti était accusé d'avoir voulu s'emparer du pouvoir avec l'aide des Etats-Unis, ce qu'il a démenti.

Par Prak Chan Thul - Reuters - 5 octobre 2018