Bamboo Airways, membre d’un consortium vietnamien, a été créée dans le but de promouvoir le tourisme dans le pays asiatique de la ville de Hanoi. La compagnie aérienne avait annoncé plus tôt en juillet son intention de lancer ses opérations le 10 octobre. Vo Huy Cuong, directeur adjoint de l’administration de l’aviation civile du Vietnam, a déclaré à Reuters que «Bamboo Airways ne peut pas commencer ses opérations tant qu’elle n’a pas obtenu la licence (aéronautique) du ministère des Transports».

La compagnie aérienne avait signé un accord provisoire pour l’achat de 20 Boeing 787-9 Dreamliner d’une valeur d’environ 5,6 milliards de dollars au prix catalogue en juillet, ainsi qu’un protocole d’accord conclu avec Airbus pour un maximum de 24 A321neo en mars. M. Cuong a indiqué que Bamboo Airways avait satisfait à toutes les conditions énoncées dans la licence, ajoutant que la compagnie aérienne devait maintenant attendre l’approbation finale du Premier ministre du pays, Nguyen Xuan Phuc. Selon certaines sources et malgré cet imprévu, son prochain décollage pourrait intervenir avant la fin de l’année. En attendant l’arrivée de ses premiers aéronefs et pour sa première année de mise en service commerciale, elle prévoit d’utiliser des avions de location.

Si Bamboo Airways avait obtenu les licences et l’approbation nécessaires pour lancer les vols comme prévu, elle aurait été le cinquième transporteur vietnamien à entrer en service, après Jetstar Pacific, Vietnam Airlines, VASCO et VietJet Air.

Par Ricardo Moraes - Air Journal - 14 octobre 2018