Surnommé le moine « jet-set », Wiraphon Sukphon a été condamné ce mercredi à 16 ans de prison pour le viol d'une mineure de 13 ans entre 2000 et 2001.

La victime, tombée enceinte à la suite de ce viol et aujourd'hui âgée de 32 ans, a déclaré être satisfaite du verdict, mais aussi espérer obtenir une indemnisation qui serait intégralement reversée à un organisme chargé de la protection des enfants.

Ces 16 années de prison viennent s'ajouter à une peine de 20 ans que le moine est en train de purger pour d'autres condamnations.

Grand amateur de luxe, Wiraphon Sukphon avait provoqué la colère des Thaïlandais lorsque des photos de lui dans un jet privé, lunettes griffées sur le nez, sac de luxe à ses côtés, avaient abondamment circulé sur Internet. Suite à l'ouverture d'une enquête par la police, le moine s'était enfui en 2013 aux Etats-Unis. Il n'avait été extradé que quatre ans plus tard.

Le moine avait amassé des centaines de milliers d'euros sur plusieurs comptes, acheté plusieurs voitures de luxe. Des sommes qui provenaient en fait de généreux donateurs qui pensaient que la récolte de fonds était destinée à la construction d'une gigantesque statue en émeraude à l'effigie de Bouddha.

Radio France Internationale - 17 octobre 2018