Les contrevenants s’exposent à une amende maximale de 10 000 ฿ et/ou à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à six mois.

« L’interdiction de la vente d’alcool s’applique à la fois aux magasins et aux restaurants, à la vente au détail et en gros », a déclaré mardi le porte-parole adjoint de la Police Royale Thaïlandaise, Krissana Pattanacharoen.

Il a indiqué que les autorités appliqueront strictement cette interdiction, qui est prononcée conformément à une annonce faite par le Cabinet du Premier Ministre et à la Loi sur le Contrôle de l’Alcool. En vertu de ces dispositions, aucune vente de boissons alcoolisées n’est autorisée lors des fêtes religieuses, ainsi que les jours d’élections.

La consommation d’alcool est perçue comme un péché dans la croyance bouddhiste.

Selon M. Krissana, la police prévoit de contrôler les restaurants, les karaokés et les supérettes des stations-service, dans le but de garantir le respect de ces règles.

Il a également invité le grand public à dénoncer auprès des autorités « les personnes ou les lieux violant l’interdiction », rapporte The Nation.

Par Jira - SiamActu.fr - 23 octobre 2018