La Thaïlande envisage de légaliser la culture de cannabis, à usage médical, ce qui ferait d’elle le premier pays d’Asie à se lancer dans un marché dominé jusqu’ici par le Canada, l’Australie ou encore Israël.

Ce marché de la culture légale de cannabis, qui se développe aussi dans plus de la moitié des États américains, pourrait peser plus de 50 milliards d’euros d’ici à 2025 selon l’organisation américaine Grand View Research.

Un projet de loi autorisant son utilisation limitée a été soumis à l'Assemblée nationale législative mise en place par la junte au pouvoir depuis un coup d’État en 2014.

La culture du cannabis, si elle est autorisée par cette Assemblée nommée par les militaires au pouvoir, "serait uniquement à usage médical et non récréatif", a assuré mercredi à l’AFP Jet Sirathraanon, président de la commission chargée de la Santé publique.

"La Thaïlande a la meilleure marijuana au monde", a plaidé ce partisan de ce projet de loi qui doit être examiné courant novembre.

La marijuana reste illégale en Thaïlande, avec des sanctions sévères pour le trafic de drogue, même si le pays est une plaque tournante régionale et un producteur de stupéfiants. Le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha a d’ailleurs tenu à souligner qu’il n’était pas question de décriminaliser l’usage récréatif du cannabis. "Il n’est pas question ici de permettre aux gens de fumer de l’herbe et de se marrer toute la journée, la lutte contre les problèmes de drogue continue", a-t-il déclaré mercredi.

L'idée d’une culture de la marijuana à des fins médicales est depuis longtemps considérée comme plus acceptable par une grande partie de la société dans ce pays à majorité bouddhiste, et les responsables de la junte ont déjà évoqué la nécessité de réformer les lois sur les drogues.

"La Thaïlande est en mesure de produire un cannabis formidable pour une fraction du coût des producteurs européens", estime Jim Plamondon, de la compagnie Thai Cannabis Corporation, qui pousse lui aussi pour que la culture de la marijuana soit autorisée.

"La Thaïlande retrouvera demain son héritage culturel en devenant le premier producteur, transformateur et fabricant de produits à base de cannabis dans le monde", a-t-il déclaré. "Toute entreprise soucieuse de cannabis devrait commencer à déplacer sa chaîne d'approvisionnement en Thaïlande."

Le Canada est devenu le 17 octobre le deuxième pays au monde à légaliser la possession et la consommation de cannabis récréatif.

Lepetitjournal.com avec Agence France Presse - 1er novembre 2018