Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le gouvernement et le peuple vietnamiens étaient prêts à échanger et à coopérer avec le gouvernement et le peuple de la RPDC dans tous les domaines, pour l’intérêt des deux peuples, conformément au droit international et à la tendance générale de l’époque, contribuant ainsi à la paix, à la stabilité et au développement dans la région et dans le monde.

Il a évoqué la politique de renouveau du Vietnam et des mesures à prendre pour mettre en œuvre la politique du Parti communiste du Vietnam (PCV) au cours des 30 dernières années, notamment la construction d’une économie de marché à orientation socialiste et l’amélioration des conditions de vie de la population.

Nguyên Xuân Phuc a ajouté que le Vietnam souhaitait partager ses expériences avec la RPDC en matière de développement des relations économiques extérieures, d’attraction des investissements et de développement du tourisme.

Il s’est félicité des développements positifs survenus dans la péninsule coréenne, en particulier des résultats du sommet qui a eu lieu récemment entre la RPDC, les États-Unis et la République de Corée.

Le chef du gouvernement vietnamien a exprimé son souhait que la RPDC et les parties tirent le meilleur parti des possibilités de dialogue et fassent preuve de flexibilité dans la mise en œuvre des accords convenus afin de réaliser des progrès substantiels dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Il a souligné que le Vietnam était prêt à contribuer activement au dialogue entre la RPDC et les parties concernées.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Ri Yong-ho a réaffirmé la position constante du Parti et du gouvernement de la RPDC en faveur du renforcement et du développement de l’amitié traditionnelle avec le Vietnam, un atout précieux mis en valeur par les Présidents Kim Il-sung et Hô Chi Minh.

Agence Vietnamienne d'Information - 2 décembre 2018