La Birmanie compte sur son territoire d’innombrables forêts et de nombreuses chaines de montagnes. L’une d’entre elles, le complexe forestier des montagnes du nord du pays – comprenant le parc national Hkakabo Razi et le sanctuaire naturel Hponkan Razi – est en bonne position pour figurer prochainement au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il s’agit d’un des derniers territoires sauvages habités à l’est de l’Himalaya, source du fleuve Irrawaddy et hébergeant sur plus d’un million d’hectares un seul et même écosystème, rendant la zone unique au niveau mondial. Environ 2 000 personnes vivent dans cette région difficilement accessible, ce qui l’a préservée de l’empreinte humaine.

Lepetitjournal.com - 10 décembre 2018