Ce projet est mis en place avec les partenaires Siemens, Vovatek (Russie) et A&A Technology Investment Co., Ltd (Vietnam), d'une capacité totale de 4.500 MW et un investissement total de 1,2 milliard de dollars. Total et ses partenaires se sont rendus à Ninh Thuân à plusieurs reprises pour discuter de questions liées à ce projet. Total a proposé également au Comité populaire provincial de demander au ministère de l'Industrie et du Commerce et au gouvernement d'ajouter ce projet à la planification.

Début novembre dernier, lors de la visite au Vietnam du Premier ministre français Édouard Philippe, Total a signé un accord avec le Comité populaire de Ninh Thuân sur la recherche et le développement du projet de projet gazo-électrique de Ca Na. En outre, Total et ses partenaires ont également évoqué l’ambition de construire une installation de gaz naturel liquéfié (LNG), afin d’alimenter les centrales électriques ainsi que toute la région.

Lors d’une rencontre fin avril avec le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc à Singapour, le vice-président Christian Cabrol a souligné que Total s'intéresse au secteur du gaz naturel liquéfié et à la production d'électricité au Vietnam. "Total est prêt à coopérer avec d'autres partenaires pour investir dans ce domaine". Le géant Total a encore de grands projets au Vietnam. S’ils se réalisent, le Vietnam aura la possibilité de recevoir des investissements importants de l'un des premiers groupes européens.

Agence Vietnamienne d'Information - 19 décembre 2018