La croissance a été de 7,08%, encore plus qu'en 2017, déjà marquée par une croissance de 6,8%. Le gouvernement avait quant à lui tablé sur une hausse de 6,7% cette année, contre 6,8% prévues par la Banque mondiale. Le record de croissance reste détenu par l'année 2007, avec près de 8,5% de hausse cette année-là, selon l'office des statistiques vietnamien.

La croissance est tirée vers le haut par la bonne santé du secteur manufacturier, dans ce pays très dynamique dans les secteurs de la confection, de la production automobile ou encore des assemblages électroniques, pour de grandes marques internationales. L'aviation se développe aussi rapidement, grâce à un marché intérieur en plein essor dans ce pays de plus de 90 millions d'habitants, qui est l'une des économies en plus forte croissance en Asie.

Lors de sa récente visite officielle au Vietnam, le chef du gouvernement français Édouard Philippe a présidé à la signature de plusieurs contrats franco-vietnamiens, dont une commande de 50 Airbus pour plus de cinq milliards d'euros. En parallèle, ces derniers mois, le régime autoritaire vietnamien s'est lancé dans une lutte anti-corruption sans précédent, après plusieurs scandales de groupes publics dont les fonds ont été ponctionnés par leurs dirigeants. Dernière affaire en date: deux hauts responsables d'un important groupe public de construction navale ont été arrêtés en décembre au Vietnam, soupçonnés d'avoir abusé de leurs fonctions en procédant à des détournements.

Le Figaro avec Agence France Presse - 27 décembre 2018