Les élections prévues en Thaïlande pour le 24 février prochain pourront-elles vraiment avoir lieu ?

Les élections législatives tant attendues en Thaïlande après plus de quatre années de gouvernement par une junte militaire issue d’un coup d’Etat sont prévues pour le 24 février.

Mais il s’agit en fait d’une date provisoire fixée à la fin de l’année dernière qui n’a toujours pas été confirmé officiellement

La commission électorale avait fixé le jour du vote provisoire au 24 février, mais le décret royal organisant officiellement les élections n’a pas été publié cette semaine comme prévu.

Le couronnement du roi au mois de mai

En effet le jour du Nouvel An, le Bureau de la Maison royale a confirmé que le couronnement du roi Vajiralongkorn Bodindradebayavarangkun aurait lieu du 4 au 6 mai.

Le gouvernement de la junte s’est aussitôt dit préoccupé par le fait que le déroulement du vote risquait de perturber les préparatifs de la cérémonie, les résultats officiels devant être annoncés fin avril.

Mais l’organisation des élections des élections doit impérativement respecter certains délais fixés par la Constitution.

Au mois de septembre, le roi a approuvé les deux derniers projets de loi nécessaires à la tenue d’élections générales.

Les lois sont entrées en vigueur 90 jours plus tard, le 11 décembre. Mais la Constitution dispose qu’une fois que la loi est entrée en vigueur, le gouvernement doit organiser le scrutin dans un délai de 150 jours, soit au début de mai.

Thailande-fr.com - 6 janvier 2019