L’objectif est de donner des opinions sur le rapport technique du secrétariat de la Commission du Mékong (MRC), des suggestions des experts sur les activités de ce projet ainsi que d’autres centres hydroélectriques construites sur le courant principal du Mékong ; et discuter du processus de consultation préalable de la MRC.

Des scientifiques et experts participants ont affirmé que le projet hydroélectrique de Pak Lay aurait une influence évidente sur le régime d'écoulement du Mékong, entraînant l'intrusion saline, le changement dans la sédimentation, la qualité de l’eau et du système écologique et aquatique...

Présents au séminaire, les représentants du Service de l’agriculture et du développement rural des provinces de Dong Thap et d'An Giang ont estimé que ce projet pourrait changer la situation, affectant gravement la production agricole en aval et causant des inondations mais aussi des sécheresses.

Pak Lay sera la 4ème des 11 centrales hydroélectriques du Laos construites sur le courant principal du Mékong. Elle sera située dans la province laotienne de Xayaburi, à environ 1.615 km du delta du Mékong du Vietnam. Représentant un investissement total de plus de 2,1 milliards de dollars, le projet sera mis en œuvre sous la forme de BOT (Bâtir-Opérer-Transférer). La construction de ce projet de 770 MW devrait débuter en 2022 et être achevée d'ici 2029.

Environ 25 millions d’habitants des régions fluviales, dont 12,5 millions du delta du Mékong, seront affectés.

En février 2019, le Vietnam participera à la réunion spéciale du Forum de la Commission du Mékong pour donner ses opinions officielles sur le projet hydroélectrique de Pak Lay du Laos.

Agence Vietnamienne d'Information - 16 janvier 2019