La querelle a commencé avec le projet mais une annonce de l'ambassade semble avoir remis de l'huile sur le feu. “Les locaux de l'état de Kachin ne s'opposent pas au projet de barrage hydroélectrique de Myitsone : ce sont des individus et des organisations sociales venant de l'extérieur qui s'opposent au projet” déclarait l'annonce.

Le projet devait coûter 3,6 milliards de dollars américains et a été opposé très tôt, décidant le président de l'époque, U Thein Sein, à mettre le projet en pause en 2011. Mais la Chine n'abandonne pas ce projet, ainsi l'ambassadeur s'est rendu dans le Kachin en décembre. Menant à la déclaration de l'ambassade chinoise jugée “erronée et trompeuse” par les leaders politiques Kachin ayant ajouté à leur condamnation qu'ils veulent un arrêt “permanent” du projet.

Lepetitjournal.com - 15 janvier 2019