Le directeur général du Département du patrimoine, sous la tutelle du ministère de l’Information, de la Culture et du Tourisme, M. Thongbay Phothisan, a annoncé que l’AFD avait envoyé au Laos une équipe de spécialistes français pour mettre en place un projet visant à préserver les bâtiments les plus remarquables et les plus anciens du pays.

« Nous avons achevé une session avec les autorités de Champassak hier (mercredi). Aujourd’hui (jeudi), nous aurons d’autres entretiens avec les responsables de Savannakhet », a déclaré M. Thongbay, ajoutant que les discussions visent à garantir que les deux parties s’accordent sur les modalités et le champ d’application de la mission.

M. Thongbay a déclaré au Vientiane Times lors d’un entretien téléphonique depuis Savannakhet que le projet sera principalement axé sur la restauration et l’entretien des temples, maisons et bâtiments coloniaux français qui ont une importance culturelle dans ces deux provinces.

Les autorités provinciales avaient exprimé un fort soutien initial au concept de protection du patrimoine et à la proposition d’aide de la France, a-t-il dit, ajoutant que le projet contribuerait à créer des lieux particulièrement intéressants et agréables pour les visiteurs.

La restauration du patrimoine profitera aussi au tourisme

Les provinces de Savannakhet et de Champassak abritent de nombreux temples anciens de style laotien, ainsi que des bâtiments coloniaux français. Ces structures ont une valeur historique et culturelle pour la population locale et présentent un intérêt pour les visiteurs étrangers.

Mais bon nombre des bâtiments les plus anciens de ces provinces sont délabrés et risquent d’être oubliés par manque de fonds et d’expertise technique de la part du gouvernement pour les entretenir correctement. Les autorités espèrent que le soutien de la France permettra la restauration de ces structures anciennes.

Selon M. Thongbay, si tout se passe comme prévu, le projet sera prêt à être lancé au début de l’année 2020. Un budget initial de 6 millions d’euros avait été proposé mais l’accord formel n’a pas encore été conclu.

L’objectif principal du projet sera de fournir un appui technique aux autorités locales dans les domaines du développement des ressources humaines et du renforcement des capacités organisationnelles afin que les lois de protection du patrimoine puissent être correctement conçues et appliquées.

La protection des temples anciens et des bâtiments coloniaux est un atout indéniable pour l’industrie du tourisme. Le gouvernement laotien est particulièrement soucieux de bâtir une industrie touristique durable et accueille favorablement ce type d’initiative.

Par Nicolas - Siam Actu - 8 février 2019