Les autorités municipales viennent de promulguer une résolution concernant la modification du plan directeur de développement socio-économique de Hanoï pour 2020, orientations 2030, dans lequel figure un projet d’hippodrome.

Il s’agira en fait d’un complexe de divertissement multifonctionnel, où seront acceptés les paris, s’étendant sur 100 ha dans la commune de Tân Minh, district de Soc Son. Une fois opérationnel, il apportera des recettes importantes au budget local.

Selon Nguyên Duc Chung, président du Comité populaire de Hanoï, avec 420 millions d’euros d’investissement, ce projet devrait contribuera annuellement à 1.000-1.500 milliards de dôngs (43-65 millions de dollars) au budget local. En outre, il devrait créer 5.000 emplois directs et 20.000-25.000 emplois indirects, et promouvoir le tourisme local. La mise en chantier est prévue cette année.

Présenté pour la première fois en 1999, ce projet était initialement prévu dans les quartiers de Dai Kim de l’arrondissement de Hoàng Mai, et de Thanh Liêt du district de Thanh Tri. Toutefois, le cadre juridique des paris sportifs et des courses hippiques n’étant pas encore achevé à ce moment-là, l’investisseur étranger s’est retiré du projet en 2005. En 2007, le voyagiste Hanoitourist et l’entreprise sud-coréenne Global Consultant Network l’ont relancé. En août 2016, les deux parties ont créé une coentreprise afin de construire un complexe de divertissement multifonctionnel 5 étoiles, comprenant l’hippodrome.

Les paris sportifs ont été légalisés au Vietnam le 31 mars 2017, suite à la promulgation la même l’année de l’arrêté gouvernemental N°06 relatif aux activités de paris à titre expérimental sur les courses de chevaux, de lévriers et les matchs de football internationaux.

En 2018, les paris sportifs ont été officiellement légalisés, lorsque l'Assemblée nationale a adopté la loi sur l'éducation physique et les sports (amendée).

La légalisation des paris sportifs sont à la source du retour des projets d’hippodromes au Vietnam.

D'autres projets en cours

Dès la rédaction de l’arrêté gouvernemental N°06, l’entreprise sud-coréenne GOMAX I & D a proposé un vaste projet de 1,5 milliard de dollars comprenant hippodrome, parcours de golf de 72 trous, zone de sports et de divertissement, club d'équitation et polo, logements et villas sur 750 ha.

L'hippodrome, de 200 ha, organisera 3 courses par semaine. En outre, GOMAX prévoit de construire 70 points de paris dans 54 provinces et villes du pays, et de mettre en place un système de paris en ligne...

Fin 2016, un mémorandum d'investissement pour la construction dans la province de Vinh Phuc d’un complexe de courses hippiques et d’installations sportives et de divertissement a été signé. Cependant, ce projet est toujours dans les tiroirs. Un dirigeant de GOMAX a expliqué ce retard par le fait que son entreprise n'a pas encore reçu le permis des autorités locales. "Nous sommes déterminés à poursuivre ce projet", a-t-il assuré.

Un autre hippodrome, d’un budget de 500 millions de dollars, est prévu dans la province de Bac Ninh (Nord), proposé par un autre investisseur sud-coréen, Golden Horse, en 2017. Golden Horse a également signé un accord de coopération et d'investissement avec le Comité populaire de Bac Ninh et envisage d’accélérer ce projet.

Un hippodrome de 100 millions de dollars au sein duquel les paris seront autorisés a obtenu le feu vert des autorités de Phu Yên. Le permis d’investissement, d’une durée de 50 ans, a été délivré fin 2016. Ce complexe comprendra un hippodrome aux normes internationales, une piste pour les courses de lévriers, mais aussi des zones d’élevage et d’entraînement. La première phase se concentrera sur les infrastructures électriques et hydrauliques, les espaces verts, les écuries. La deuxième phase devrait s’achever en mars 2019.

Agence Vietnamienne d'Information - 15 février 2019