La compagnie, Shellpay Internet Technology Co est une compagnie blockchain et veut garantir circulation de monnaie et délivrance d'identité le tout de manière digitale. La compagnie assure que cela améliorera les conditions de vie des locaux et que la zone pour réaliser ce projet lui avait été allouée par l'Alliance de Libération Pacifique des 7 Etats. Seul problème, la zone se trouve dans la SEZ de Mong La et ni l'Armée de l'Alliance Démocratique Nationale (NDAA) qui gère la zone, ni le gouvernement n'ont validé ce projet.

Et pour cause, ils ne semblent pas avoir été consultés. Mong La, qui tombe toujours sous l'autorité du gouvernement birman, brasse beaucoup d'argent, principalement parce qu'elle a été investie par les chinois. Le chinois y est pratiqué, le Yuan y est en libre circulation et des milliers de visiteurs chinois s'y rendent quotidiennement pour y faire des achats pas toujours légaux. Ainsi donc la question se pose : Mong La est-elle devenue une ville chinoise ?, encore plus quand la CEO de la compagnie, Mme Zhang, admet simplement dans une interview : “Je ne pense pas que le gouvernement birman sait que l'état de Shan nous a donné une petite portion du territoire pour mettre en place notre économie digitale. Je suis très intéressée d'en parler avec eux.” L'ambassade de Chine en Birmanie n'a pour l'instant pas commenté les déclarations de la compagnie.

Lepetitjournal.com - 25 février 2019