Une très bonne loi qui devrait aussi être appliquée dans nos pays…

Publiée dans la Royal Gazette, l'”Ethics Standard Act” place presque tous les organismes d’État sous la responsabilité d’un comité d’examen dirigé par le premier ministre. Le comité est chargé de veiller à ce que les fonctionnaires se comportent conformément aux principes fixés par la loi.

L’article 5 exige que tous les fonctionnaires touchés par la loi possèdent la déontologie suivante : Engagement envers la nation, la religion, la monarchie et le régime démocratique avec le Roi comme chef d’Etat. Honnêteté, bonne humeur et responsabilité dans l’exercice de ses fonctions Le courage de décider et d’agir selon ce qui est juste Une capacité à privilégier le bien supérieur par rapport aux intérêts personnels Dévouement à la réussite de ses œuvres Exécution juste et impartiale des fonctions Préservation de la bonne image de la bureaucratie

L’article 3 de la loi stipule qu’elle couvre tous les ministères, départements, administrations locales et entreprises d’État. Parmi les exceptions figurent le bureau du Parlement, les tribunaux et les agences qui fonctionnent indépendamment du gouvernement. La Loi crée également un comité de 12 personnes présidé par le premier ministre en poste pour examiner la conformité des organismes d’État aux normes prescrites, promouvoir ces valeurs, régler les différends concernant la loi et conseiller le gouvernement sur des questions connexes. Il n’y a aucune mention de la façon dont les infractions seront punies par la loi. Le préambule de la loi stipule que le roi Vajiralongkorn a promulgué la loi avec l’avis du parlement intérimaire après avoir publié un décret royal appelant à une législation pour régir les normes éthiques.

Depuis son accession au trône en octobre 2016, Sa Majesté le Roi a pris des mesures pour encourager l’ordre et le respect des traditions royales parmi les fonctionnaires et les forces armées. Lors d’une audience avec ses gardes du corps royaux le 13 avril, le roi les a exhortés à toujours faire ce qui est juste pour leur pays. Sa Majesté a également déclaré que les valeurs transmises de génération en génération ne sont pas obsolètes. “L’histoire, les coutumes, les traditions et les valeurs correctes du pays ne sont pas dépassées “, a déclaré Sa Majesté au Palais Dusit. “Ils doivent être préservés.” Le monarque sera officiellement couronné lors d’une cérémonie élaborée de trois jours qui se déroulera du 4 au 6 mai.

Par Pierreto - TouteLaThailande.fr- 18 avril 2019