Vinfast, lancé voici à peine deux ans, est le premier constructeur automobile local, filiale du plus grand groupe privé du pays, Vingroup, propriété de l’homme le plus riche du Vietnam, le multimilliardaire Pham Nhat Vuong.

La société a dévoilé ses deux premiers modèles, une berline et un 4×4, au mondial de l’automobile à Paris en novembre, en présence de l’ancien footballeur David Beckham. Elle compte également produire des scooters et des bus électriques.

« Dans moins de 72 heures, les premières voitures de marque vietnamienne seront conduites dans les rues du Vietnam », s’est félicité le directeur général de Vingroup, Nguyen Viet Quanghe.

Se faire un nom, comme l’Allemagne ou le Japon

S’exprimant depuis l’usine du groupe située à Haiphong, devant des alignements de voitures rouges, blanches ou grises, il a affirmé que 10 000 voitures et « des dizaines de milliers » de scooters électriques avaient déjà été commandés.

Le Premier ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, a de son côté déclaré espérer que ces véhicules aideraient le Vietnam à se faire un nom dans cette industrie, à l’instar de l’Allemagne ou du Japon. « Les Vietnamiens sont capables de faire ce que le monde fait », a-t-il ajouté.

Le pays assemble déjà des modèles de voitures étrangères pour son marché local, en croissance rapide : les ventes d’automobiles ont grimpé de 22% sur les cinq premiers mois de l’année par rapport au cinq premiers mois 2018, selon l’Association des constructeurs automobiles du Vietnam.

Le Quotidien (.lu) avec Agence France Presse - 14 juin 2019


Automobile: inauguration de l’usine VinFast

L’usine de construction automobile VinFast dans la zone industrielle de Dinh Vu, Hai Phong (Nord), a été inaugurée vendredi 14 juin après 21 mois de travaux. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté à cet événement important pour le VinGroup et, plus largement, du secteur de l’automobile vietnamien.

L'usine est le plus important ouvrage du complexe de fabrication de voitures et motos VinFast, dont le chantier a été lancé en septembre 2017. Elle occupe 500.000 m² sur le total de 335 hectares du complexe et est équipée de technologies modernes. Sa capacité annuelle de production dans la première phase est de 250.000 véhicules, avant d’être portée à 500.000 dans la 2e phase.

Il s’agit de l’unique usine de construction automobile au Vietnam qui est en mesure de produire les principales structures d’une voiture. Outre le temps record de 21 mois pour achever les travaux et l’installation des chaînes pour la production massive, VinFast a fait grande impression avec 10.000 précommandes.

VinFast compte livrer les voitures du modèle VinFast Fadil à partir du 17 juin, et celles de Lux A2.0 et Lux SA2.0, à partir de juillet prochain. Cette compagnie de Vingroup envisage de présenter 12 modèles de voitures et motos électriques en 2019 et 2020.

Lors de la cérémonie, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré apprécier les grands efforts des dirigeants, cadres, ingénieurs, ouvriers et employés de VinFast. Selon lui, le succès de VinFast a un rôle important pour VinGroup et, plus largement, l’économie nationale.

VinGroup dispose actuellement d’un actif de plus 314.000 milliards de dôngs (plus de 13 milliards de dollars), soit l’équivalent de 5,% du PIB national. L’année dernière, son chiffre d’affaires a atteint 120.000 milliards de dôngs et son bénéfice avant impôts, 14.000 milliards de dôngs.

Si cette usine VinFast fonctionne à sa capacité maximale, le chiffre d’affaires de VinGroup pourrait augmenter de centaines de milliers de milliards de dôngs, a indiqué le Premier ministre, avant de conseiller à VinGroup d’être prudent, d’assurer la qualité de ses produits et de créer des empreintes vietnamiennes sur ses produits.

Le gouvernement sera toujours aux côtés des investisseurs professionnels et fiables, a-t-il souligné, ajoutant que le marché automobile vietnamien dispose d’énormes potentiels et que VinFast devrait participer à la promotion des industries auxiliaires au Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 14 juin 2019