L'Etat de Kachin, dans le nord du pays, a été le plus durement touché, avec 14.000 personnes contraintes de quitter leur foyer près des rives du fleuve Ayeyarwady. Les médias ont publié des photos de Myitkyina, capitale de l'Etat, où des maisons, des véhicules et des routes ont été submergés.

Les inondations ont également obligé 3.000 personnes dans l'ouest de l'Etat de Rakhine (Arakan) à déménager, a indiqué le département de gestion des catastrophes. Parmi ces personnes se trouvent des personnes déplacées par les combats opposant l'armée birmane aux insurgés de l'Armée d'Arakan, a indiqué le secrétaire du parti national de l'Arakan, Tun Aung Kyaw, qui s'est rendu dans un camp près de l'ancienne ville de Mrauk-U.

Reuters - 15 Juillet 2019