Ayant célébré au printemps les 18 mois de leur coentreprise, les compagnies nationales française et vietnamienne continuent de renforcer leur partenariat. Depuis le début juillet 2019 selon Airlineroute, Air France peut vendre sous code AF dix lignes opérées par Vietnam Airlines au départ de ses bases à Hanoi-Noi Bai (vers les aéroports de Dalat, Ho Chi Minh-Ville, Phuc Quoc, Quy Nonh et Vinh) et à Ho Chi Minh City-Tan Son Nhat (vers Dalat, Haiphong, Phu Quoc, Quy Nhon et Vinh).

« En échange », Vietnam Airlines peut appliquer son code VN sur les liaisons opérées par Air France entre Paris-CDG et les aéroports de Biarritz, Brest, Clermont-Ferrand, Lorient, Nantes, Pau, Perpignan, Rennes et Toulon.

Air France dessert actuellement Hô Chi Minh Ville trois fois par semaine en Boeing 777-200ER de 280 places (mardi, jeudi et samedi), tandis que Vietnam Airlines propose trois rotations hebdomadaires sur cet axe et un vol quotidien entre Hanoi et Paris, tous opérés en Airbus A350-900 de 305 sièges.

Les deux compagnies de l’alliance SkyTeam avait fêté en avril les résultats de la coentreprise mise en œuvre en novembre 2017 : quelque 355.000 passagers avaient alors bénéficié des vols cogérés, le coefficient de remplissage atteignant 85% sur les deux axes entre la capitale française et les deux métropoles vietnamiennes. Les vols opérés dans le cadre de cette joint-venture continuent à bénéficier des services tels que Skypriority, l’accès aux salons ou les programmes de fidélité Flying Blue et LotuSmiles prévoyant le cumul et l’utilisation de Miles sur les réseaux des deux compagnies. Air France et Vietnam Airlines collaborent également depuis plus de vingt ans sur le plan opérationnel, avec des partenariats dans le domaine de la maintenance des avions et de la formation des équipages.

Par François Duclos - Air Journal - 16 juillet 2019