L’anniversaire du roi passe de trois jours à un seul jour en 2020 ; alors que cinq autres journées nationales et internationales, dont la journée Meak Bochea, la Journée nationale du souvenir, la journée des enfants, les accords de paix de Paris et la Journée des droits de l’homme ne figureront plus sur la liste des jours fériés.

L’année prochaine, les Cambodgiens bénéficieront d’une journée supplémentaire pour célébrer le Nouvel An traditionnel, au lieu des trois jours actuels.

Cette année, le nombre de jours fériés est de 28 jours.

En mars, lors du Forum gouvernement-secteur privé, le Premier ministre Hun Sen avait annoncé la réduction du nombre de jours fériés à compter de l’année prochaine. L’objectif de cette mesure est d’accroître la compétitivité des entreprises locales. Le Cambodge est actuellement le deuxième pays d’Asie du Sud-Est où le nombre de jours fériés est le plus élevé après la Malaisie (50 jours) et devant la Thaïlande (26 jours).

Par Khan Sophirom – Agence Kampuchea Presse - 6 août 2019