Il n'y a pas de zone interdite dans la lutte, a déclaré le Premier ministre lors d'une cérémonie du Prix “La presse avec la lutte contre la corruption et le gaspillage” de la 2e édition, qui s'est tenue le 15 août à Hanoi.

Sous la direction du Parti et de l'Etat conduite par le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong, cette lutte s'est considérablement accélérée et a abouti à des résultats positifs, a-t-il déclaré.

"De nombreuses organisations, cadres, membres du Parti, y compris de hauts responsables du Parti, de l'Etat et des forces armées, ont été strictement traités conformément aux réglementations de l'Etat, quelle que soit leur identité", a déclaré le chef du gouvernement.

Il a déclaré que les journalistes doivent valoriser vigoureusement leurs rôles et responsabilités et faire preuve de professionnalisme dans la recherche d'informations sur des actes répréhensibles. Une attention particulière devrait être accordée à la détection des failles dans les cadres juridiques, les politiques et les mécanismes qui peuvent être un foyer de corruption, de phénomènes négatifs et d'abus de pouvoir, a-t-il ajouté.

Des journalistes du journal Tuoi Tre de Ho Chi Minh-Ville (Jeunesse de Ho Chi Minh-Ville), du journal Lao Dong (travailliste), de la Voix du Vietnam et de la Télévision du Vietnam ont remporté le premier prix du concours de presse national visant à lutter contre la corruption et le gaspillage dans le pays.

Les quatre reportages et documentaires primés ont été sélectionnés parmi 1.002 œuvres de quatre types de médias - presse écrite, en ligne, radio et télévision - dans divers médias et médias du pays.

Ce prix a pour but de promouvoir le rôle de supervision et de critique sociale du Front de la Patrie du Vietnam et des organisations sociopolitiques, du peuple et de la presse dans la lutte contre les phénomènes d’"auto-évolution" et d’"auto-transformation" parmi les cadres et membres du Parti.

Il vise également à encourager, récompenser les journalistes, les agences de presse pour leurs excellents ouvrages dans la communication, la lutte contre la corruption et le gaspillage, contribuant à l'amélioration de l'éthique professionnelle et de la responsabilité sociale des équipes de journalistes vietnamiens vis-à-vis de cette question.

Le Prix “La presse avec la lutte contre la corruption et le gaspillage” est désormais organisé pour tous les deux ans.

A cette occasion, la 3e édition a été lancée.

Agence Vietnamienne d'Information - 15 août 2019