Quelque 316 milliards de bahts (10,2 milliards de dollars), sous forme de dépenses ou de prêts gouvernementaux, vont être consacrés aux «mesures de relance économique urgentes», a annoncé vendredi le ministère des Finances dans un communiqué.

Ces fonds vont notamment être utilisés pour stimuler le secteur-clé du tourisme, soutenir quelque 900.000 agriculteurs touchés par la sécheresse et aider les petites entreprises, a-t-il ajouté, précisant que ce plan doit encore être approuvé par le gouvernement.

La Thaïlande, deuxième économie d'Asie du Sud-Est après l'Indonésie, a accusé un net ralentissement au premier trimestre: la croissance trimestrielle est passée sous la barre des 3% à 2,8%, pour la première fois depuis mi-2015, d'après la Banque mondiale.

Le Figaro avec Agence France Presse - 16 aôût 2019